Chaque année, le printemps s’installe sans crier gare et celle-ci ne fait pas exception à la règle. Le boulot prend beaucoup de temps, la fatigue s’accumule, alors entre la morosité des nouvelles et le froid qui règne, on est souvent surpris quand le soleil pointe le bout de son nez. Oh! N’allons pas trop vite en besogne: le printemps est loin d’être là (surtout au Québec où la prochaine tempête de neige peut bien tomber en avril), mais quand même, c’est la saison où on sort un peu de sa torpeur et on se dit qu’il serait temps de se remettre au travail.

Techniquement, côté publication, tout est terminé pour l’année. Contrat avec un salaud est sorti, Seulement toi aussi (qui arrivera bientôt en France au prix incroyable de 10 euros pour la version brochée). On n’est qu’en mars et tout est déjà fini. Ou presque… il reste ma nouvelle, Le charme de l’interdit, à naître chez HQN à l’occasion du salon Livre Paris, mais elle est déjà hors de mon contrôle. Idem pour les 4 épisodes de Zoé qui arrivent en avril / mai. Tout est dans les mains de mes éditeurs. Je suis donc en vacances… ou presque.

Mon année 2017 en bref….

En vérité, pour la première fois depuis trois ans, il n’y a plus rien devant moi. J’ai coupé les obligations éditoriales pour pouvoir souffler un peu, pour renouer avec ce que j’aime vraiment: l’écriture. Et plus de façon prioritaire, donc… au ralenti. C’était ma résolution de 2017 et, jusqu’ici, je m’y tiens.

Quand même, je vous rassure, il y a des projets dans l’air. Beaucoup. Si le temps manque, l’inspiration ne m’abandonne pas pour autant. J’ai renvoyé des manuscrits, j’en ai gardé pour moi, j’ai revu et continué SOS Fantasmes (dont une trentaine de chapitres sont disponibles sur wattpad). En ce moment, je suis dans la relecture / réécriture de ma dark erotica que j’aimerais publier en autoédition plus tard dans l’année. Et vous savez quoi? Elle sera bien jolie!

Ne vous tuez pas les yeux à lire cette image, les quatre premiers chapitres sont actuellement en lecture libre sur wattpad.

Voilà donc pour les nouvelles. Oh, et il y a des débuts à lire dans la nouvelle rubrique Dans mes tiroirs, avec la progression de mes projets en cours. Malheureusement, peu de temps oblige, ça ne bouge pas vite!

Commentaires

commentaires