Noël est bientôt là. Oui, déjà! Pendant que tout le monde cherche le cadeau idéal, je regarde mon bilan annuel et je vois que les jours qui restent seront chargés. Ou pas. Vous me connaissez, j’aime faire des cadeaux, mais cette année, vu la surenchère des calendriers de l’avent (ou de pubs, plutôt), je reste zen. Je vais privilégier les membres de ma petite infolettre, en premier. Il est encore temps de s’inscrire, puisque tout se mettra en route… lundi prochain!

Je vais quand même déposer un petit quelque chose sous le sapin pour ceux qui veulent de quoi lire, car la publication de Tout pour toi approche à toute vitesse. Avant de prendre ma retraite, je vide mes tiroirs! Et comme l’édition a toujours été un terrain d’expérimentation (et l’est de plus en plus, d’ailleurs), je sors ce roman en autoédition, même s’il aurait pu prendre une voie plus officielle. C’est un choix longuement réfléchi et assumé. En prime, je ne passe pas par mon réseau habituel pour le sortir. Je l’ai dit: j’expérimente! À voir ce qu’il deviendra dans les prochains mois!

Pour ceux et celles qui n’ont pas eu mon infolettre de novembre, voici la couverture, la page officielle du roman et les 10 premiers chapitres pour te mettre l’eau à la bouche (tout ce que tu manques, quand même, hein!).

Pour connaître la date de publication officielle, il faudra suivre ma page Facebook, mais ça devrait être une question de jours. Il y aura sûrement un petit concours pour fêter ça (mais vu le poids qu’il fera en papier, ce sera fort probablement en numérique!)

Et comme il se passe toujours trop de choses dans ma tête, je vais aussi envoyer un début de récit très particulier dans les boîtes mails de ceux qui sont inscrits à mon infolettre! Chaud devant! (et fessée en prime!)

Oh, et j’ai aussi sorti un appel à textes pour des romances de Noël (pour l’an prochain).

Je sais, je sais, je n’arrête pas! Enfin si, là, j’arrête!

Allez, je te souhaite un bon temps des fêtes. On se reparle sur mon infolettre dès lundi prochain pour participer à un super concours, ou plus tard sur face-de-bouc!

Bisous!

Commentaires

commentaires