Ces jours-ci, j’ai la flemme (c’est toujours le cas après un grand sprint d’écriture), mais je devais laisser quelques mots sur mon blogue pour vous annoncer que La muse (anciennement connu sous L’Assistante particulière) est « officieusement » terminée (et elle a une toute nouvelle couverture).

Autrement dit: le premier jet est fini. J’aurais pu faire deux tomes tellement j’avais des idées avec ces personnages, mais c’est déjà une brique de 132 000 mots et de 427 pages! Et même si j’ai toujours détesté les fins, j’avais hâte de finir. Alors voilà, c’est fini. Je ne vous mentirai pas, il sera peut-être amené à changer de forme et il est possible que la lecture libre soit temporaire, alors… autant en profiter pendant qu’il est disponible!

Je voulais aussi prendre un moment pour remercier Claire CSirene qui a été MON assistante particulière pendant l’écriture de ce roman. Et avant que vous ne vous fassiez des idées pas nettes, elle a surtout gérée mes rapports de fautes!  Je sais, j’en fais plein, maudits participes passés! Et en plus de jouer à la correctrice et la secrétaire, elle a aussi été la pom pom girl super motivante dans mes moments de doute (et elle avait deviné bien avant la majorité des gens qui était Lily, pffft!) Bref, pour toi, Claire, un merci tout spécial.

Sinon, je déclare officiellement ce côté-ci en vacances d’écriture (je vais traîner sur mon facebook, mais pas sur mon word, quoique…)

Pour ce qui est d’Un homme à tout faire, il faudra attendre un peu avant d’avoir la suite (l’ayant relu hier, je crois que plusieurs chapitres seront virés ou réécrits). D’ici là, mon autre côté m’appelle. Et les vacances aussi…