Ces dernières semaines, je me suis faite discrète pour plein de raisons: le travail, d’abord. Eh oui! Les écrivains ne vivent pas de leur plume, donc il faut bosser! Du coup, dès que ma tête est coincée par autant de choses, l’écriture est la première chose qui ne fonctionne plus. Pour écrire, il faut du lest, de la liberté et surtout: du temps! Autrement dit, toutes ces choses qui m’ont fait défauts depuis la fin d’août.

Quand même, les choses n’ont pas été au point mort pour autant (loin de là). J’ai revu et corrigé Annabelle 2 en mode tronçonneuse. J’ai coupé, rajouté, précisé… et pleuré aussi, je ne mentirai pas. Il y a une scène qui m’arrache le cœur à chaque fois. Maintenant, c’est pratiquement la fin de l’exercice, et aussi celle d’une série qui m’a longtemps habitée. Elle va mourir en moi pour naître autre part. Et pourtant, je sais pertinemment que ce n’est pas une histoire simple et qu’elle déstabilise. Et pour être honnête: je l’aime comme ça.

Heureusement, j’ai plein de projets pour la suite! Pour 2016, il y aura déjà mon histoire de salaud et peut-être quelques petites choses ailleurs (soyons zen, disons deux), mais tout ça, c’est à suivre. Il y a aussi une autre bonne nouvelle en vue, mais j’attends qu’elle soit confirmée avant de vous en parler. Eh oui, je vous l’ai dit, je ne chôme pas!

Sinon, à temps perdu, je relis Zoé. J’en suis au tiers. Je coupe, je coupe. Pas autant que je le voudrais, mais ça va. Sinon, il y a une nouvelle histoire qui naît doucement. Nah, je mens, en fait, il y en a deux: une nouvelle qui aimerait bien devenir plus longue et une dark erotica qui m’emmène complètement ailleurs. Je vous en reparlerai bientôt. Et non, je n’oublie pas mon homme à tout faire, ni mon trio qui attend, ni mon prochain M/M. Ah! Vivement du temps pour tout boucler! Surtout qu’autre part, j’ai le même nombre de manuscrits en rade!

Bref, je suis silencieuse, mais il y a quand même plein de nouvelles choses qui s’en viennent. Début décembre, Annabelle 2 arrivera en France. Cette fois-ci, vous l’aurez en premier. Pour le Québec, ce sera plutôt début janvier. Et en novembre, je ferai un petit coucou au salon du livre de Montréal.

Ouais, tout ça.

Allez, j’y retourne. Pour lundi, je dois revoir pour la énième fois une certaine histoire que vous connaissez bien…

Clipboard 1