Certes, c’est pratique le « mardi citation », mais il est temps que je vous donne un peu de nouvelles, vous ne pensez pas?

Avant que vous pensiez que je me la coule douce, sachez que vous avez tout faux. Ces dernières semaines, j’ai bouclé des corrections pour ma parution chez HQN (dont je vous reparlerai très bientôt) et je suis à nouveau plongée avec Amy et Oli dans Contrat avec un salaud. Je ne dirai qu’une chose: j’adore ces personnages! Ils me font toujours autant rigoler et j’ai laissé un commentaire à mon éditrice disant: « c’est moi qui ai écrit ça? J’adore! ». Bref, j’ai très hâte de vous les présenter.

Autant avec Annabelle, je savais que plusieurs avaient lu l’histoire avant qu’elle renaisse sur papier, mais avec Contrat avec un salaud, c’est le néant total. Et c’est assez chouette, en fait. Bref, j’ai bien hâte de voir vos avis, parce qu’Oli est un salaud absolument adorable. Il s’agit d’une romance érotique plus traditionnelle, un peu dans le même ordre que L’Or et la nuit. 

Sinon, j’ai plein de boulot autre part, alors… je ne vais pas m’attarder trop longtemps par ici, mais je reviendrai bientôt vous saouler avec mes sorties. Et si vous suivez ma page facebook, il y aura bientôt un petit concours… et je reviens demain pour un autre mardi citation!

En attendant, je vous souhaite une bonne semaine!

Oh, mais… je vais terminer avec une petite surprise: La couverture de Contrat avec un salaud.

8f4a3040-916e-4a6c-b82d-e4bfb20a82f8Amy a le don d’attirer les salauds : ses histoires d’amour finissent toutes en catastrophe. La dernière en date, une aventure avec son patron marié, lui a coûté son job. Désormais célibataire et au chômage, la jeune femme jure qu’on ne l’y reprendra plus… même si elle apprécie quelques plaisirs, comme ce soir-là au bar, où elle laisse un homme assez cavalier l’approcher.
Lorsque, le lendemain, on l’appelle pour un emploi auquel elle a postulé, elle est enchantée et accepte de rencontrer la personne pour qui elle sera amenée à travailler: un artiste spécialisé dans la fabrication de décors de scène, qui a besoin d’une assistante, Amy est loin d’imaginer qu’elle va se retrouver devant l’inconnu du bar. Lui se souvient parfaitement d’elle, et il est bien décidé non seulement à lui confier ce poste, mais aussi à réitérer ses exploits – sans engagement bien sûr.
Oli sera-t-il le prochain salaud à gâcher la vie d’Amy, ou se révélera-t-il bien meilleur qu’il n’y paraît au premier abord… ?