Comme demain, c’est jour de sortie, voici un petit extrait de ma novella: À moi. Profitez!

Je reviens vite avec de bonnes nouvelles!

– Sais-tu ce que ton frère aurait entendu, demain matin, dans les vestiaires ? Ta note !

Sa voix devient railleuse, comme s’il imitait quelqu’un, et il ajoute :

– Hé, tu sais combien elle vaut, la sœur de Will ? Dans l’ensemble, sept sur dix. Physique, environ huit sur dix. Par contre, niveau pipe, on lui donnerait six et demi.

Pour la seconde fois, je soutiens son regard, mais j’avoue que j’ai du mal à ne pas être choquée par cette information. Je pourrais lui dire que je n’avais pas l’intention de coucher avec ce type, mais je ne sais pas pourquoi, je préfère qu’il s’imagine l’inverse. Peut-être parce que j’aime bien qu’il me voie comme une femme, pour une fois. A-t-il seulement remarqué ma tenue, ce soir ?

– Alors comme ça… je ne mérite que huit pour le physique ?

Son air suffisant se brouille et il fronce les sourcils.

– J’ai… euh… dit ça comme ça. Sans réfléchir.

– Qu’est-ce qu’il faut pour avoir dix ? Plus de poitrine, je suppose ?

Dans un soupir, il agrippe mon bras et m’entraîne à nouveau en direction du bâtiment.

– Tu dis n’importe quoi !

– Pourquoi ? Ça m’intéresse ! Steven n’est sûrement pas le seul à tenir un classement du genre, alors comme je risque d’y passer, autant essayer d’obtenir la meilleure note !

Pour la seconde fois, il s’arrête et alors que je m’attends à un regard noir et réprobateur, Adam me scrute de haut en bas d’un drôle d’air. Est-ce qu’il me voit, enfin ? Un peu bêtement, je cambre le dos et pousse mes épaules en arrière pour mettre ma poitrine en valeur. Finalement, il souffle avant de me tourner le dos :

– Peut-être que tu aurais sept sur dix, mais je doute que tu puisses rafler davantage.

Le faible espoir que j’avais s’estompe aussitôt et malgré la moue que j’affiche, je recommence à le suivre. Au moins, il me tient la porte quand nous arrivons au bâtiment. Au lieu de m’abandonner là, il monte l’escalier. J’ai donc encore trois minutes avant qu’il reparte. Génial. Dire que je pensais que nous avions un peu de temps devant nous, mais tout est sur le point de s’arrêter avant même d’avoir commencé ! Décidément, cette soirée est loin de se dérouler comme je l’espérais.

[…]

Je retiens un grognement avant d’insister :

– Et si tu m’évaluais ? Je serais curieuse de connaître ma note…

Sara Agnès L.

À moi