ban2222
Cher(e) Subscriber, voici le mois d'août et, avec lui, la rentrée qui s'amène à vitesse grand V. Suis-je prête? NONNNNNNNNNN! Mais comme toujours, on fera avec!

Quoi de neuf?

Comme tu le sais, je suis en vacances, quelque part en France, parfois au sud, parfois plus haut, dans la nature et loin du wifi. Est-ce que ça fait du bien? OUI! Est-ce que je me suis reposée? J’ose espérer que oui (assez pour que ma tête ponde plein d’idées pour l’année à venir, comme si je n’en avais pas suffisamment à faire!) Avec cette chaleur, tout était au ralenti. Ma tête surtout, alors pardon si je dis n'importe quoi hihi!
chaleurrr

Alors? Juillet?

Ironiquement, ma pile de choses à faire n’a pas bougé en juillet (signe que j’ai beaucoup beaucoup procrastiné). Je ne te dis pas le stress, en ce moment. En revanche, j’ai fait des trucs qui n’étaient pas prévus, et ça, j’avoue que c’était chouette.

Le jour avant de partir en vacances, j’ai reçu mon contrat pour la publication de Tout pour toi, planifiée pour mars prochain via mon éditeur AdA. J’avoue avoir laissé traîner ce dossier, mais voilà, il est réglé (dans ma tête, du moins). Je sais que la sortie de L’Amour fou se fait attendre en France (le numérique surtout, vu que le papier est prévu pour septembre), mais ça, c'est principalement un souci géographique, et les vacances ont ralenti le processus pour le numérique...

D’ici quelques semaines, je verrai de quoi 2019 sera fait. Suite à cette information, je vais possiblement chercher 4 lectrices / lecteurs motivés pour chipoter sur ma brique de 800 pages: SOS Fantasmes. Si tu as du temps, que tu arrives à voir des incohérences et à chipoter sur une histoire... n'hésite pas à me faire part de ton intérêt! Mais on a encore le temps! Surtout que de ce côté-là, je n'en ai guère!

Sinon, je n’ai touché à aucun « vieux » projet (lire ici : ni Jeff ni John), mais j’ai bouclé ma nouvelle Le Cercle, que je t’offre en lecture exclusive avant qu'elle se retrouve sur Atramenta. Hop! Le lien:

L'autre bonne nouvelle, c'est que j’ai commencé un texte… disons… particulier (on dira que les vacances m’inspirent d’une drôle de façon). Son titre? Le Fruit défendu. Ça veut tout et rien dire à la fois. C’est une histoire de vengeance d’une gamine déjantée qui fait appel à un tueur à gages. Où ça ira? Je n’en ai aucune idée, mais on sent déjà l'idée tordue. Je n’ai que 4 chapitres en banque que je repars déjà sur un autre projet à rendre avant septembre. Mais le début est là, et il n'est pas mal du tout!

Moments chocolat

Outre les vacances (qui sont mes moments chocolat préférés de toute la vie), je dois avouer que j’ai beaucoup apprécié de lire vos participations à mon concours, le mois dernier. Certains ont pris le temps de me parler d’eux et de leur vie avec une honnêteté émouvante. J’ai répondu à la plupart, mais je garde toujours les participations au concours en mode non lu dans ma boîte pour les retrouver facilement quand vient le jour du tirage, alors si j'ai oublié quelqu'un, pardon! Et merci pour vos bons mots. Ça aide quand le moral est dans les chaussettes et qu'on a envie de tout arrêter. Et comme c'est arrivé assez souvent dans la dernière année... c'est doublement apprécié!

Sinon, j’avoue avoir été fébrile à replonger dans une toute nouvelle histoire. Mon fruit défendu me hante régulièrement (j’adore avoir une histoire à tester quand je me couche, le soir), ça faisait un moment que je n’avais pas ressenti tout ça, signe que les choses progressent. Sinon, je préfère de loin les débuts. J'ai l'impression que c'est là que tout se met en place, là qu'on voit si l'histoire à un vrai potentiel. Pour Fruit défendu, je dois dire que c’est la fin à laquelle je songe le plus. On verra si je m’y rends, mais disons que c’est… sanglant!

Et comme je n'ai rien de mieux à faire (notez l'ironie), j'ai deux nouvelles idées qui germent. Et vu la nature de ces idées, mon cerveau est fou, je ne vois que ça. En ce moment, je fais mine de les ignorer, mais c'est noté dans un carnet, juste au cas... (oui, avoir des idées, c'est du super chocolat! C'est juste très angoissant de se dire qu'on ne pourra jamais tout faire...)
fuirrrt

La boîte aux questions

Dans ma dernière infolettre, je te disais que tu pouvais me poser des questions qui feraient probablement partie de mon infolettre. Alors, je reçois beaucoup de : « C’est quand la suite de… » et ici, on me parle soit d’Annabelle, soit d’Un homme à tout faire. Même si je l’ai déjà dit, la façon dont mon cerveau fonctionne est très compliqué. Je voudrais bien dire : je m’attaque à ce projet et je le boucle une bonne fois pour toutes, mais pour cela, il me faudrait un temps dédié ferme. Or, la vie fait en sorte que je doive jongler entre le travail, les études, la famille et l’écriture. Dans cet ordre, surtout pour l’écriture. Mon cerveau est donc souvent très accaparé par toutes les autres sphères de ma vie, ce qui me donne très peu de temps pour plonger totalement dans un projet.

Alors… pour Annabelle, c’est doublement compliqué, parce que les autres sont sous contrat, donc je ne sais pas trop si je peux faire un tome 3 de mon propre chef (enfin oui mais après, disons que les choses se compliquent). L'autre problème, c'est que l’histoire n’a plus rien à voir avec les 2 autres tomes donc… je ne sais pas si ça vaut le coup. C'est donc à suivre...

Quant à mon Homme à tout faire, là aussi c’est compliqué. Il m’a fallu tuer des chapitres (adieu les pensées de Jeff) et je dois diviser mes parties pour arriver là où je suis censée me rendre. Quand j’écris, j’ai des points à atteindre. Après, faut que je me débrouille pour y parvenir, mais là, j’ai brûlé des étapes. Il y a donc un énorme chantier à nettoyer entre deux chapitres et c'est dur de replonger. Bref, pour ce roman, il me faut vraiment du temps, car je dois tout déconstruire afin de reconstruire correctement. Juste à y songer, je suis épuisée.

Voilà donc pour les questions du mois. Si tu en as de ton côté, n’hésite pas! Je serais ravie d’y répondre dans une autre infolettre.

En guise de dessert...

Comme Tout pour toi n'est plus en vente depuis quelques jours, et qu'il me reste quelques copies papier à la maison, je vais organiser un petit concours pour faire gagner 1 exemplaire dédicacé aux abonnés de mon infolettre. Tu connais la chanson, il suffit de répondre à ce mail pour me faire signe que tu participes. Si ça te dit, n'hésite pas à ajouter une question qui pourrait faire partie de ma boîte du mois prochain (ce serait triste que je n'aie rien à dire hein!).

Sinon, en septembre, je sais déjà que je serai très occupée (retour à la routine, boulot, études, etc.) mais je reviendrai fort probablement te parler de Zoé... et tu auras droit au début de mon Fruit défendu. Elle n'est pas belle la vie?

D'ici là, je te souhaite un bon mois d'août, en espérant qu'il fasse plus frais chez toi que là où je suis, parce que... ouf! C'est dur, cette année!

Allez, ciao!
sign