Ensemble

(ATTENTION: EXTRAIT DE MOTS BRÛLANTS 2)
(GROS SPOILERS!)
(À LIRE À VOS RISQUES ET PÉRILS HAHAHA)

Quand les doigts deviennent plus fermes sur ma nuque, je me décide à glisser le sexe d’Antoine entre mes lèvres et j’essaie de me concentrer sur ma tâche. Quand je relève les yeux, il me sourit et sa main remonte dans mes cheveux. J’aime bien quand il serre. On dirait qu’il tente de me contraindre dans mes gestes. Son désir augmente. Le mien aussi. Je lèche son gland, puis le ramène vers ma gorge en accélérant mes passages. Vers la droite, je remarque les mouvements rapides de XXX qui, après s’être caressée sans aucune gêne, glisse maintenant son jouet en elle.

— Tu veux terminer avant que je me place derrière ? Tu n’as peut-être pas envie que je casse son rythme ?

Antoine secoue la tête.

— Non, je… je voudrais bien qu’on le fasse ensemble.

Alors que XXX se redresse, un sexe bleu érigé devant elle, Antoine serre un peu plus fort quelques mèches de mes cheveux entre ses doigts.

— Ralentis, souffle-t-il. J’aimerais en profiter un peu.

Il a raison. Pourquoi faudrait-il que je le fasse éjaculer trop vite ? Ce serait bête qu’il ne puisse pas savourer le spectacle de la plus douce des façons. Je lèche son gland avant de lui offrir un sourire, mais son regard se perd plus haut, vers XXX qui guide ma croupe vers l’arrière. Ses doigts entrent lentement en moi.

— Ça va. Tu es déjà prête.

C’est possible. Même si je ne comprends pas tout à fait ce qui se passe entre nous, ça m’excite. Comment en serait-il autrement ? Il n’y a que du plaisir, ce soir. Un plaisir divin, même ! Quand je sens le jouet se positionner contre mon sexe, je reste étonnée par la dureté et la froideur du plastique qui plonge en moi. D’une main ferme, XXX écrase mes fesses sous ses doigts, puis m’attire vers elle pour me pénétrer plus vite. J’ouvre les yeux et tombe dans le regard ahuri d’Antoine.

— Alors ?

— Je…

XXX me donne un coup de reins vif et ma voix tremble lorsque je termine ma phrase :

— … ne sais pas.

Elle ressort le jouet, le replonge, puis tapote ma fesse.

— Ne laisse pas Antoine en reste, allons !

Comme si je venais de me remémorer ma tâche, je retourne à ma fellation, mais ma croupe reste en position, coincée sous les doigts fermes de XXX, qui fait mine de griffer le bas de mon dos. Seigneur ! J’adore ça !

— Wow… les filles…

Je relève les yeux vers Antoine, qui semble captivé par le spectacle. Son regard se promène de moi à XXX et je tente de le ramener sous mon joug en accélérant mes passages sur son sexe raide. Le souci, c’est que XXX cherche aussi des réactions de mon côté. Assez pour me claquer une fesse et me donner un coup de reins qui génère un cri étouffé par la queue que j’ai toujours dans la bouche.

— Elle se régale, constate Antoine en serrant mes cheveux entre ses doigts.

Je ferme les yeux, le pompe plus vite, comme si je devais me concentrer sur ma tâche avant de ne plus pouvoir le faire, mais la voix de XXX résonne :

— Tiens. Amuse-toi.

Je ne comprends pas tout de suite, mais j’aperçois la télécommande qui tombe sur le ventre d’Antoine. Il s’empresse de la saisir. Nos regards se croisent et je ralentis mes passages, anxieuse de le voir appuyer sur le bouton du petit appareil. Sans surprise, tout en moi se met à vibrer, mais comme XXX s’amuse à faire des passages à rythme régulier, c’est diffus.

— Mets la dose, ordonne-t-elle.

Elle me claque les fesses et Antoine appuie sur une touche. Dès que le vibromasseur replonge en moi, je me tends. Tant pis pour Antoine, je relève la tête et j’attends le prochain passage pour gémir.

— Wow. T’es belle, me dit-il en souriant.

— Encore, quémandé-je.

XXX accélère et je la sens rugir chaque fois qu’elle pousse ce jouet en moi.

— Plus fort ? s’enquiert Antoine.

— Non. On va… savourer ce rythme.

Sa voix tremble. Est-ce qu’elle prend son pied, elle aussi ? Je lâche un râle quand elle me frappe à nouveau la fesse, puis elle gronde :

— Ramène-la à sa tâche.

Sans attendre, Antoine serre un peu plus fort mes cheveux et me guide vers son sexe, que j’ai délaissé. Je calque le rythme de XXX, qui me pousse à bonne vitesse vers le sexe d’Antoine. Quand elle me pénètre, elle reste un instant immobile pour que les vibrations me chavirent à l’intérieur, mais dès que les premiers soupirs bruyants d’Antoine se font entendre, je le suce avec plus de fougue. Je veux qu’il s’amuse avec nous. Jamais je n’aurais cru que nous pouvions jouir ensemble, en chœur, et dans un rythme qui nous convient à tous.

— Oh, les filles… continuez !

XXX émet un premier gémissement. Elle griffe ma fesse pour m’en arracher un à mon tour. Quand elle accélère ses passages vers mon ventre, je gémis, la bouche remplie du sexe d’Antoine qui ramène de plus en plus vite ma tête contre lui. Je cesse de gérer la technique. Je laisse mon corps aux soins de mes amants. Antoine est le premier à étouffer un cri, puis il annonce :

— Attention, je vais… j’y suis !

Il étouffe un cri en écrasant mes cheveux. Je perds le souffle quand il inonde ma bouche. Je tente d’avaler, mais les secousses de XXX augmentent en puissance. Ses râles aussi. Cela me pousse à relever la tête pour pouvoir émettre un cri. Un autre jet de sperme gicle sur mon menton. Tant pis. Je me tends, le bas-ventre de plus en plus secoué par ces petites vibrations. Quand le sexe en plastique me déserte, je songe à protester, puis XXX guide le gland contre mon clitoris et sa voix se fait impatiente :

— Viens avec moi, Kelly-Ann !

Les secousses m’arrachent rapidement un cri. Derrière, elle jouit, fort, puis elle ancre ses ongles dans mes fesses.


Extrait de Mots brûlants 2

 

(à paraître en janvier)
(oui, il est bien chaud, ce tome!)

Envie d'une lecture torride ?

Abonne-toi à mon infolettre et reçoit de mes nouvelles tous les premiers lundis du mois.

En prime: mon roman
Zoé. Infidèle
te sera remis gratuitement
au format numérique!

Un livre érotique qui décoiffe!

Un email chaque premier lundi du mois!
Pas de spam, promis!