ZONE VIP

Quelques surprises pour toi!

 

À lire

Fais-toi plaisir…

Zoé

#femme infidèle #expériences

L’ebook complet juste pour toi!


 

Tout pour toi

#NewAdult #premieramour #rêves

Les 10 premiers chapitres en lecture libre!

 

Pour un éclat de lumière

#viol #sequestration #dark erotica

Les 7 premiers chapitres en lecture libre!

Quelques nouvelles

Du court, à lire!

Quelques nouvelles qui dorment dans mes tiroirs!

L'effet Johanna

#prostitution #photo #sport

Un homme important

#homoromance #doublevie

La surprise de Sébastian

#couple #trio #massage

En première classe

#prostitution #train

En construction...

Voici quelques débuts d’histoires qui germent dans ma tête. Ne me demandez pas la suite, je ne sais même pas si elles verront le jour! Les premiers avisés seront les abonné(e)s de mon infolettre, évidemment!

 

  • Annabelle 3 (14 chapitres) [lien]
  • Fruit défendu (3 chapitres) [lien]
  • Un homme à tout faire (10 chapitres) [lien]
  • Rougeurs exquises (10 chapitres) [lien]
curieux?

Quelques anecdotes…

Pour les plus curieux…

Annabelle a été le premier roman roman érotique que j’ai écrit. Encore aujourd’hui, j’y suis très attachée. Enfin… à John, surtout!

À l’époque, j’avais envoyé le manuscrit à un éditeur qui m’avait dit: le sadomasochisme, ça ne se publiera jamais. Dommage que je n’ai pas gardé le email, hein? 

Oh et j’ajoute que, pendant qu’on lit l’histoire du point de vue d’Annabelle, moi je suis confortablement installée… dans la tête de John!

L’amour fou a été écrit en songeant à l’acteur Sam Heughan, le joli rouquin de la série Outlander. Je me suis amusée à imaginer n’importe quoi. Pour moi, il s’agit surtout d’un roman d’évasion… sans prise de tête!

Le plus bizarre? Je n’ai jamais terminé la série télé! Un jour, peut-être…

Zoé est mon second roman érotique. Je me disais: je vais y mettre toutes les situations possibles, après quoi, je n’écrirai plus jamais d’érotique, puisque j’aurai tout dit. Quelle naïveté!

Aujourd’hui, j’aime que ce soit une femme qui trompe son époux (les gens adorent détester les femmes infidèles, quel dommage!) Je trouve que ça renverse les conventions (et les critiques en disent beaucoup sur ce que nous sommes, au passage).

Seulement toi a été écrit sur un coup de tête. J’avais envie de mettre un macho qui trouverait plus macho que lui (chez une femme au caractère bien trempé). J’aimais aussi l’idée de brouiller les cartes au niveau du dominant et du dominé. Après tout, dans la vie, tout est loin d’être aussi découpé.

Je l’avoue: j’ai adoré punir Carlos! Et même s’il a dû me détester, je suis sûre qu’il a adoré aussi! hahaha

Dans Contrat avec un salaud, on m’a souvent reproché ma fin trop longue. Or, dans une romance (et c’en est une), je dois croire en cette romance (et non en un caprice des personnages). Personnellement, je ne crois pas au coup de foudre qui dure toujours (le coup de foudre, ça doit se transformer en amour, ce n’est pas de l’amour). En plus, Oli est un enfant gâté. Un vrai. Sans cette fin, qui prouve réellement sa transformation, jamais je n’aurais cru que leur histoire fonctionnerait. 

Et ça reste MON histoire, hein.

Dans La muse, on a souvent pointé le fait que Lily faisait trop de fellations (qui s’en plaindrait, hein?), mais quand on connaît la fin, n’est-il pas évident qu’elle refuse simplement de prendre du plaisir? Que c’est sa façon de tout donner à Jack sans rien recevoir?

Ok, elle aurait pu le branler, c’est vrai, mais c’est tellement moins intéressant à écrire!